Questions Réponses

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?

Dans le cas où vous n’auriez néanmoins pas obtenu de réponse à votre question, nous vous invitons à prendre contact directement avec nous afin que nous puissions vous aider au mieux.

Mon conjoint est salarié en France, pourrai-je bénéficier de sa couverture ?

Non, si vous êtes déjà frontalier vous devrez cotiser à la CMU, si vous allez devenir frontalier, vous aurez le choix entre la CMU ou la couverture « frontalier Suisse » LAMal

Comment calculer ma cotisation à la CMU ?

En principe le gouvernement Français a prévu d’appliquer le taux de 8% calculer sur votre revenu fiscal de référence, donc sur l’année précédente après abattement de la somme forfaitaire de 9534 €, rien ne nous certifie que ce taux sera maintenu dans les années à venir puisqu’au début des discussions avec les associations de frontalier il était à 13,5 %….
Attention à bien appréhender dans le futur le coût de cette cotisation en fonction de l’évolution de votre revenu!

Je suis marié, ma cotisation sera-t-elle calculée sur notre revenu global ?

Non, seul le revenu professionnel du frontalier sera pris en compte. En revanche, il faudra inclure les revenus fonciers et mobiliers qui vous sont propres dans le calcul du revenu fiscal de référence RFR .
Attention à bien appréhender dans le futur le coût de cette cotisation en fonction de l’évolution de votre revenu!

Si je suis à la CMU, suis-je obligé de prendre une complémentaire ?

Vous serez couvert de la même façon qu’un salarié en France cotisant à la SS soit à 70% du BRSS, dans votre cas, il vous sera fortement conseillé de prendre une complémentaire intégrant certaines spécificités liées à votre statut de frontalier. Questionnez-nous à ce sujet, nous prendrons le temps de vous informer.

Si j’opte pour la couverture « frontalier Suisse » LAMal, serai-je couvert également en France ?

Absolument, cette couverture est plus complète que la couverture CMU puisqu’elle vous permet de vous soigner au choix sur les deux territoires. Vous conserverez votre carte vitale.

Dans ce cas, devrais-je également prendre une complémentaire en France ?

Pas nécessairement car les complémentaires LAMal proposées interviennent également pour les soins consommés en France. Il est parfois judicieux de prendre également une complémentaire en France pour certains postes mal ou non remboursés en Suisse comme l’optique ou encore le dentaire. En fonction de vos besoins, nous vous guiderons dans vos choix.

Je suis frontalier mais bientôt au chômage, si je retrouve un emploi, serai-je obligé d’aller à la CMU ?

Vous serez privilégié puisque vous aurez le choix entre la CMU (caisse maladie universelle Française) et la LAMal (couverture santé de base Suisse) car considéré comme nouveau frontalier.

Ma couverture santé privée arrive à échéance au 31 décembre 2014, suis-obligé d’aller à la CMU dès le 1er juin 2014 ?

Non, vous resterez couvert jusqu’à l’échéance de votre contrat, voire jusqu’en mai 2015. Certaines compagnies ont prévu le renouvellement automatique de la couverture jusqu’à cette dernière date.

Mon assurance privée me couvre les soins sur France et sur Suisse, je me soigne essentiellement en Suisse, lorsque je serai à la CMU, pourrai-je continuer à consulter en Suisse ?

Absolument, il faudra que vous preniez une complémentaire vous permettant l’accès des soins en Suisse. La plupart des compagnies ont prévu d’adapter leur couverture en ce sens, consultez-nous, nous saurons vous conseiller.

Je suis Suisse, et suis venu vivre en France il y a quelques années. J’ai opté alors pour une couverture santé privé frontalier. Si je décide de repartir vivre en Suisse, suis-je obligé d’aller à la CMU ?

Non car vous ne serez plus frontalier, vous serez, alors dans l’obligation de reprendre une couverture LAMal. N’hésitez-pas à nous consulter, présents également de l’autre côté de la frontière, spécialisés dans la santé, nous pourrons vous aider à choisir parmi les meilleures offres que nous avons sélectionnées.